CPF et France Relance : l’Etat abonde les formations du numérique

icone information

FLASH INFO

Interruptions des services en raison d'une opération technique :

  • le jeudi 2 décembre de 5h à 10h
  • le lundi 13 décembre de 20h à 7h

Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Mon Compte Formation • 11 Août 2021

Les titulaires d’un compte personnel de formation (CPF) qui souhaitent utiliser leur compte pour se former aux métiers stratégiques du numérique peuvent désormais obtenir un financement complémentaire de l’État.

France Relance logo

Dans le cadre du plan « France Relance », l'État a décidé de mettre en œuvre une politique d’abondement en droits complémentaires dans le cadre du Compte personnel de formation (CPF), appelé « Mon Compte Formation ». Les règles d’attribution, les critères d'intervention et les modalités sont définies par la convention entre la Caisse des Dépôts et le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

L’adaptation des compétences des actifs est, en effet, l’un des volets du plan de relance (voir encadré) destiné à renforcer la compétitivité de plusieurs secteurs stratégiques pour l'économie nationale et qui ont été fragilisés par la crise sanitaire.

 

Quelles formations l’État soutient-il avec cet abondement ?

La règle d’abondement définie s’adresse à tout titulaire d’un CPF (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant…) pour une formation du domaine du numérique (exemples : développeur web, créateur et administrateur d’un site internet, technicien d’assistance en informatique…).

L’abondement est déclenché si le solde du compte est insuffisant pour payer la formation. Le montant de l’abondement peut être de 100% du reste à payer dans la limite de 1 000 € par dossier de formation. L’abondement de l’État n’est pas exclusif d’un abondement par un autre financeur ou le titulaire lui-même.

 

Comment fonctionne l’abondement ?

L'abondement est lié à un dossier de formation : il est proposé automatiquement aux titulaires éligibles, dans leur recherche de formation sur le portail ou l’application mobile. Ceux-ci ont ensuite juste à « cliquer » pour activer l’abondement dont le montant est calculé en fonction de leur besoin.

Les abondements viennent toujours en complément des droits acquis annuellement. Il est mobilisable à la demande du titulaire en cas de reste à payer pour financer son projet de formation. Lorsque le titulaire remplit les conditions définies par l'État, cette information lui est affichée automatiquement dès sa recherche de formation au sein du catalogue des formations de « Mon Compte Formation ».

Voir l'infographie sur l'abondement France Relance

 

Qu’est-ce que France Relance ?

La crise liée à la COVID-19 a généré la fragilisation de plusieurs secteurs stratégiques pour l'économie nationale (automobile, aéronautique, tourisme, pharmacie …). Le plan de relance intitulé « France Relance » (voir encadré), présenté par le Premier ministre le 3 septembre 2020, vise à répondre à cet enjeu, notamment par une approche d'adaptation des compétences des actifs. Il est un levier important pour transformer et moderniser l'économie française après la période de crise.

France Relance constitue une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. Doté d'une enveloppe de 100 milliards d'euros, ce plan est déployé par le Gouvernement autour de 3 volets principaux : l'écologie pour accompagner la transition vers une économie plus verte et plus durable, la compétitivité pour donner aux entreprises les conditions les plus favorables pour développer leurs activités et ainsi préserver l'emploi des salariés, et la cohésion pour garantir la solidarité entre les générations, entre les territoires et entre tous les Français.

France Relance doit pousser à la relocalisation de sous-traitance industrielle, avec l'objectif opérationnel de l'implantation rapide de nouvelles activités. Pour atteindre cet objectif et soutenir les entreprises concernées, l'adaptation des compétences des actifs face aux évolutions économiques attendue est un enjeu majeur. Cela appelle une réponse inédite qui vise à aligner les politiques de l'ensemble des acteurs publics et privés concernés pour construire des réponses en matière de formation à la fois ambitieuses et réactives au plus près des besoins des territoires.

Dès lors, cela impose d'identifier les métiers concernés par les nouvelles priorités sectorielles en tenant compte du contexte social et économique spécifique de chaque région et d’adapter et d’enrichir les contenus de l’offre de formation.

 

 

Type news
Fonctionnalités
Mots-clé
Abondement